Du “mouvement” pour les retraites !

Il est rare qu’une “rentrée” se fasse sans la mise en avant de sujets et ce dans une multitude de secteurs. Dans certaines situations, les sujets sont universels à l’exemple des retraites. Rien d’illogique en cette année électorale qu’une ou plusieurs organisations syndicales déposent un préavis de grève.

Du côté de CFE-CGC, il s’agit en premier lieu d’informer et c’est le but du décryptage dont nous disposons. Selon nous, il est important de calibrer les actions afin d’être responsable vis à vis de toutes les parties (salariés et entreprises).

A ce stade, la refonte des retraites est en discussion sur la base d’hypothèses dont vous avez connaissance via les médias. Si négociation il y a bien, nous pouvons aussi imaginer des aménagements de détails ou majeurs en fonction des suggestions de chacun. La confédération CFE-CGC, avec son président François Hommeril en tête, est à la table des négociations afin de peser au maximum pour une réforme juste et équilibrée.

Bien objectivement, ne rêvons pas debout !

Nous étions 40 millions autour des années 60 et maintenant au-delà des 66  millions. Dans ce contexte, et au regard des cotisants qui alimentent le système (nous), ne pas réformer serait un discours syndical très populaire, mais absolument catastrophique pour utiliser un terme soft. CFE-CGC APRR garde le cap d’un discours objectif, vérifiable dans la durée, donc sain.

Pour vous éclairer à ce jour (les choses vont évoluer lors de la négociation), questionnez vos élus CFE-CGC qui disposent d’un dossier complet de décryptage.

TD