La réorganisation des activités districts | La négo commence

Si une partie concerne les “viab”, nous nous attachons à l’encadrement qui est impacté par cette réorganisation. C’est l’essence même de la Confédération Française de l’Encadrement – CGC que de défendre ces métiers ingrats situés entre les exécutions et les chefs de district, eux-mêmes sous la responsabilité des Directeurs Régionaux.

La dernière réorganisation date, le temps est passé, le contexte extérieur aussi et, surtout, vous avez tous de l’expérience, du vécu. Ce qui n’est pas simple, c’est que 2 grandes écoles existent dans les districts. ICI, deux R.A. pour une seule équipe fonctionne bien et LA jamais la cohésion n’est arrivée. L’organisation s’affine d’année en année pour gérer au mieux les équipes, mais l’administratif est lourd et prive des manageurs de la présence terrain. Les effectifs sont ce qu’ils sont avec une charge qui est… ce quelle est. Bilan, quand un district est “gros” (> 2 sites) le besoin de cohérence devient nécessaire et arriveront  des R.A. Méthode. Nous le comprenons fort bien  !

Cette nouvelle réorganisation doit être vue comme une opportunité de remettre l’encadrement dans son rôle d’interface, rôle ingrat, mais passionnant. Comme toujours, à chaque réunion des réponses et de nouvelles questions. Aujourd’hui, il est bien trop tôt pour affirmer quoi que ce soit.

 Des bruits circulent, certains seront peut-être exacts, d’autres faux.

Il est urgent de vous informer au fil de l’eau et de vous livrer à nous pour mieux préparer la négociation du 21 juin.