L’actualité de février

Communiquer est essentiel pour que vous suiviez les actions que CFE-CGC APRR mène pour vous.

NOUVEAU : depuis fin décembre, vous accédez à des informations directement à partir de l’Intranet APRR et pouvez recevoir les alertes des mises à jour sur votre non.prénom@aprr.fr. PENSEZ-Y !

TOUJOURS MIEUX : pour continuer de recevoir des informations plus détaillées, passez aux e-mails sur adresse mail personnelle (à nous faire parvenir sur l’adresse mail présente sur ce site ou contactez vos élu(e)s CFE-CGC APRR).

———————————————-

L’actualité du moment :

Pouvoir d’achat => UNE DEMANDE a été adressée à la Direction en décembre pour palier à l’absence de la “prime exceptionnelle pouvoir d’achat”. UNE AUTRE DEMANDE, adressée début janvier, traitait d’avantages permis par la loi sur les mobilités (LOM). Dans ces 2 cas, nous parlons d’Euros, souvent défiscalisés, donc attractifs tant pour vous que pour l’entreprise. Cela intègrera notre négociation NAO 2020.

Le passage des œuvres sociales des CSE au Quotient Familial => Depuis des mois nous portons une demande pour voir évoluer le calcul des participations du CSE en quittant la référence au seul indice individuel (celui du salarié APRR). Intégrer la structure familiale (conjoint(e) + enfant(s)) est un principe majoritaire dans les CE (et maintenant CSE) en France et nous y voyons une équité plus juste (enfant(s), couple s’il existe…). CFE-CGC réaffirme la mise en place de ce Q.F. dans un délai permettant à la foi :

  • De faire les simulations financières incontournables pour maîtriser le budget des œuvres sociales,
  • D’assurer la continuité de service des œuvres sociales de ce CSE qui ne doivent pas cesser, ce que personne ne comprendrait,
  • De permettre une décision, un vote, un amendement du règlement des commissions courant d’année pour une mise en place opérationnelle dès janvier 2021, moyennant l’écoute de tous les salariés par un sondage sur les œuvres sociales avant juin 2020, dont une question sur le souhait de passer, ou pas, au Quotient Familial.

La négociation Péage & Commercial => la seconde journée de négociation (27 janvier), nous laisse en situation d’attente avant le 5 mars, date très/trop éloignée pour obtenir des éléments de réponse aux questions abordées. Avant la négociation, nous avions fait part de presque 3 pages de constats, questions et demandes, prioritairement autour des fiches de fonction issues des réflexions d’APRR et de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Carrières au péage/commercial. Nous nous mettons à la place de la chaine managériale et des personnels du péage/commercial qui s’interrogent !

A suivre :

En avril : seconde négociation sur les aménagements des fins de carrière. Là aussi, la Direction dispose d’un courrier très détaillé de notre part présentant 3 demandes.  Seuls 25 salariés étaient concernés par les propositions de la Direction en décembre. Un accord d’entreprise portant sur si peu de personnes dans un groupe autoroutier nous questionne. Plus sérieusement, la négociation doit s’élargir et nous rappellerons nos demandes (récurrence de l’astreinte sur plusieurs décennies de pratique, la charge mentale pour certaines populations…).

En mai : négociation sur la participation.

TD