L’heure du “bon” choix :

Il faut voter avant le 18 novembre… le mieux est maintenant.

Maintenant, chacun est seul face à son clavier/souris pour définir qui négociera et défendra ses intérêts durant 4 ans, mais aussi qui impulsera un vent nouveau dans les œuvres sociales, qui vous accompagnera confidentiellement et efficacement…

Ne pas voter correspond à un désengagement pour vous. Ce serait admettre que votre confiance va vers n’importe qui, “au p’tit bonheur la chance“.

Votez est déjà un signe de responsabilité pour donner du poids à qui vous croyez, tout en sachant qu’il faut se poser les bonnes questions (voter sur un programme et l’équipe qui le porte, ou bien voter par habitude ou copinage).

Accorder votre confiance à CFE-CGC, c’est déjà avoir en tête que nous consacrons notre énergie à des publics, mais pas aux fonctions d’exécution :

Toutes les autres organisations syndicales, sans exception, devraient défendre tout monde et, objectivement, quelle est la vérité ? Imaginez un conflit entre un exécution et un technicien ou une secrétaire ou un encadrant ou un cadre… à l’arrivée, ce sera l’exécution qui prévaudra.                               Qu’il est difficile de défendre les maitrises ou cadres si en plus on défend l’exécution.                                    Pour nous, au moins c’est clair et pas besoin de nous expliquer.

Alors, pourquoi hésiter à voter utile CFE-CGC chez APRR ?

De plus, nous disposons de candidates et de candidats qui sont à la fois nouveaux et expérimentés, qui agissent déjà au Comité Groupe Eiffage, aux Prud’hommes, à la section CFE-CGC Autoroutes, font du lobbying à CFE-CGC BTP . Bref, elles/ils viennent de multiples directions, agences, districts où ils travaillent dans des métiers très différents et qui en ressortent des expertises bien nécessaires aux dossiers/réorganisations qui arrivent.

Enfin, des élu(e)s ne peuvent s’investir et communiquer que sur les œuvres sociales. Un bilan de CE est une affaire d’équipe et cette dernière est celle de tous les élus présents car toutes les organisations syndicales présentes votent les résolutions, donc les budgets, règlements des commissions, services proposés. Il faut vraiment avoir à l’esprit que le travail des élu(e)s c’est bien de négocier les N.A.O., la mutuelle, l’intéressement/participation, le télétravail… A CFE-CGC, nous n’oublions pas tout cela.

Alors, pourquoi hésiter à voter CFE-CGC chez APRR ?

Un doute ? … Une remarque ?

Venez nous voir.

VOTEZ CFECGC chez APRR

TD