Sondage sur la NAO que CFE-CGC signait à 1 %

Avant tout, prenez 30 secondes pour répondre à ce sondage sur la NAO APRR. Idéalement, ce serait nécessaire de transférer ce mail à 5 collègues car UN GRAND NOMBRE VOUDRAIT S’EXPRIMER. C’est totalement confidentiel, pas d’e-mail nécessaire, pas de logiciel à télécharger, tout est en ligne :

https://xoyondo.com/ap/DEBIk5KRXZp2mHm

 

On disait cela avant la négociation : Si tout était simple cette année… ça se saurait !

A la fin de la négociation CFE-CGC APRR savait que le résultat était celui d’une année de crise, mais malgré tout supérieur à ce qui se passe dans les sociétés d’autoroutes comparables et chez Eiffage. En demandant + 1,5 %, en obtenant au final + 1 %, en sortant la maitrise d’encadrement des cadres pour une AG (augmentation générale) entre celle de l’exécution et celle des cadres, en aboutissant à + 2 (petits, mais réels… sinon rien) points pour les secrétaires agences et districts (en visant les secrétaires des directions centrales et DR l’an prochain)… nous étions bien a minima, mais dans un compromis de crise. Tout cela est à oublier. Par contre, chez AREA, la NAO se finit bien à +1 %.

CFE-CGC APRR étant le seul syndicat signataire, la Direction a fixé elle-même la décision : + 0,7 %.

CFE-CGC APRR estime qu’à défaut d’un accord fabuleux, il était préférable de vous faire gagner  1 %.

Concernant les mesures, les avancées complémentaires…, la définition de CFE-CGC APRR est celle-ci : le pouvoir d’achat, c’est ce qui reste en fin de mois dans le compte en banque. Autrement dit, la différence entre CE QUE L’ON GAGNE et CE QUE L’ON DEPENSE. Alors oui, CFE-CGC APRR avait demandé des choses pour moins dépenser et cela vaut pour celles et ceux concernés :

. La « Conciergerie d’entreprise » sur le réseau et directions centrales était actée par la Direction : des OS ont estimé que cela n’avait rien à voir avec la NAO, mais avec la Q.V.T. (hélas, pas de négociation prévue). Vous n’aurez pas ce service gratuit malgré nos efforts,

. Le Forfait Mobilités Durables de 400 € (libre choix des salariés d’acheter un vélo électrique ou non, de venir en covoiturage, de recharger un véhicule électrique via Kiwhipass). APRR maintient la négociation à hauteur de la carte annuelle Kiwhipass offerte et 50 % de remise sur les recharges de voiture électrique personnelle.

MORALITE :

Remplaçons  Si tout était simple cette année… ça se saurait !” par “A vouloir plus (l’idée est bonne)… on obtient moins (du coup, pas bon) !“.

CFE-CGC APRR était signataire car CE QUI OBTENU EST OBTENU (cumulable chaque année pour ce qui est hors primes). Reste “seulement” la participation de l’entreprise aux recharges des voitures électriques des salariés qui en possède une.

Mieux vaut 1 % que 0,7 %… chacun pense ce qu’il veut !

Du coup, CE QUI EST PERDU EST PERDU…

 Là encore c’est factuel en €uros d’autant que, chaque année, nous bataillons pour grapiller 0,1 % par ci et par là.