Second CSE-Central extraordinaire | Modalités de reprise votées

Nous vous disions que nous ETIONS A L’ACTION et ce n’est rien de le dire !

Le CSE-C du 6 mai se déroulait avant l’intervention du 1er Ministre et d’un certain nombre de ses ministres. Ainsi, des clarifications ont-elles été données et on ne peut que se féliciter de ce second CSE-C extraordinaire du 13 mai durant lequel nous avons levé les 2 gros points de blocage qui avaient abouti au vote contre sur les mesures prises par la Direction.

Pour être limpides et compris, on se doit de commencer par une visite (le 7 mai) des locaux de Saint-Apollinaire par la CSSCT des Directions Centrales. Les 3 organisations syndicales présentes on signalé unanimement le très gros travail d’organisation des locaux (prévention et services généraux). A la reprise du 11 mai, nous avons tous constaté que nos unités disposaient des mesures évoquées (solutions hydro alcooliques, marquages au sol, consignes écrites, accueil verbal, entretiens individuels lorsque demandés…). De fait, pour CFE-CGC APRR ce n’est donc aucunement l’organisation logistique qui a généré le vote contre, mais bien ce qui a fait l’objet de notre déclaration autour du vote :

Nous constatons que certaines revendications sont prises en compte notamment sur l’accompagnement des salariés, des managers et les aspects psychologiques, mais que le télétravail reste insuffisamment poussé au sens de la CFE-CGC APRR dans le cadre du déconfinement.

Nous sommes conscients que le télétravail doit diminuer crescendo, mais durant les 3 premières semaines de post confinement nous attendons un recours au télétravail plus élargi avec des critères clairement définis en phase avec les préconisations du gouvernement dans son protocole national de déconfinement paru le 3 mai. 

Cette reprise est tellement spéciale que CFE-CGC APRR a voulu marquer le coup en étant inflexible sur les mesures de prévention qui devaient se voir dans un strict cadre Covid-19 à ce stade, sans arrières- pensées sur la durée. Il en va du télétravail et la viabilité, le discours restant absolument le même dans les 2 sujets.

Fidèles coûte que coûte à notre slogan “Gagnant-gagnant et pas béni oui, oui “, nous revenons au “Gagnant-gagnant” avec obstination. Nos idées sont saines, travaillées avec du recul, sans obédience politique… défendues pour le bien commun :

1 => le TELETRAVAIL. Tous les experts en psychologie en parlent (CFE-CGC APRR ne fait pas référence à la formulation “risques psychosociaux – RPS”, mais bel et bien au mot “psychologie”, celle des humains que nous sommes). Ces 2 mois de crise ont provoqué toutes sortes de situations, dont les peurs (pour soi, ses proches, familles…). En priorisant le présentiel dans les locaux APRR, la direction prise par… la Direction nous semblait à contre-sens. Pour CFE-CGC APRR, il faut maintenant reprendre l’activité un peu au format de chacun, parfois au volontariat, parfois pour des impératifs de management, suivant les possibilités techniques…  Autrement dit, un MIX de présences minimales sur site pour celles et ceux où le télétravail est une solution, une présence maximale sur site en fonction du métier ou de l’autonomie, un soupçon de présence supplémentaire pour les managers qui ont à piloter des équipes isolées nécessitant de l’accompagnement, les enfants à garder avec l’école qui ne reprend pas partout de suite et des grands-parents à ménager quelques temps encore, les personnes à risques médicaux avérés… Ce MIX possède l’avantage de roder les installations et procédures dans les locaux, de générer des alternats de présences pour qu’un maximum revienne sans rester…

Une formule dans l’esprit de notre MIX de propositions est retenue et nous en sommes très heureux pour la prévention des risques intégrée à la reconquête de la clientèle, de nos services…

2 => la VIABILITE. L’organisation de crise qui donne une plage horaire sur 2 postes devait rester “DE CRISE”. Une durée des horaires actuels composés en 2 équipes ne satisfaisant pas les encadrants et les agents, parfois pour des motifs différents. Les encadrants notamment estimaient qu’avec des absences inéluctables le principe n’était pas si efficace que cela et difficile à piloter. Semaine dernière, des éléments rassurants nous auraient peut-être donnés une approche différente si la fin du dispositif n’était pas fixé au 15 août. Nous proposions une démarche similaire à celle du gouvernement qui a adapté la durée du confinement aux résultats et informations du corps médical (2 semaines + 2 semaines + 1 mois)… par exemple jusqu’à fin juin, puis prolongation (ou pas) en fonction de la situation que ni les experts, ni la Direction, ni les salariés ne peuvent contrôler :

L’idée autour de notre proposition est maintenant actée et, mieux encore, ce n’est pas à fin juin, mais au 6 juin qu’est marquée la fin du dispositif (moyennant ce que l’on sait de la crise à ce jour).

Par pragmatisme, nous avons étudié les documents fournis par la Direction avant ce CSE-C et pas déposé de questions car nous avons nos réponses qui, de plus, répondent à notre ligne.

Fonction des adaptations majeures et de l’écoute de la Direction, nous votons POUR car, selon-nous, le double objectif d’une prévention au mieux de ce que l’on connait du Covid-19 ET la reprise du trafic, de l’activité, des travaux, des recettes est réalisable à ce stade de l’épidémie.

Maintenant, même avec tout cela, pour VOUS, pour VOS PROCHES, pour VOS COLLEGUES, c’est une responsabilité CITOYENNE qui s’impose en plus des mesures mises en place et expliquées par la Direction.

GAREZ CELA EN TETE : CFE-CGC APRR vous ACCOMPAGNE si vous êtes en difficulté. Pour ça, venez vers nous, vers vos élu(e)s de proximité.

LES DERNIERES INFORMATIONS SONT PARUES SUITE AU

second CSE-C extraordinaire du 13 mai 2020 =>

  • Pour retrouver le détail, nous invitons à aller sur le panneau d’affichage numérique CFE-CGC sur l’Intra APRR

 Accès direct au panneau numérique CFE-CGC APRR

 

  • Mieux encore, vous recevrez nos informations détaillées en vous abonnant à nos e-mails que nous adressons sur votre adresse mail personnelle (et non pas @aprr.fr). Ainsi, cliquez sur notre mail :

cfe-cgc.aprr@orange.fr 

(Donnez votre prénom, votre nom et l’adresse mail personnelle où arriveront nos e-mailings.)

 

Prenez toujours grand soin de vous et nous serons heureux de nous retrouver lorsque cela sera possible !

TD